Bretagne Sud Guide et annuaire thématique La Baule, Pornichet, Guérande, St Nazaire..
Chargement en cours...

monPARC NATIONAL RÉGIONAL DE BRIÈRE

Le Parc naturel régional de Brière a été l’un des tout premiers créés en France.
Il regroupe 20 communes de la Bretagne Sud, certaines au cœur des marais et d’autres limitrophes comme La Baule Escoublac, Guérande ou Saint-Nazaire, ainsi qu’une ville-porte, Pornichet. Ce projet de territoire a permis de protéger un environnement dont la biodiversité est exceptionnelle.

Il vous suffira d’une balade en chaland au milieu des roseaux et de voir un héron cendré s’envoler devant vous pour comprendre le fort attachement des Briérons à cette nature unique.

Ma journée gourmande en Brière

De bon matin

Prendre son café dans l’une des « îles » des marais, avant d’attaquer sa visite du Parc naturel régional de Brière

L’heure du déjeuner

Déguster les spécialités locales sur le marché de Kerhinet, de juillet à septembre

C’est le goûter

Une glace en se promenant dans les jardins de Kermoureau à Herbignac.

Apéro !

Voir le soleil se coucher sur les marais… avec une tartine de pâté de ragondin !

Une belle soirée

Un dîner entre amis dans une auberge briéronne typique ou cuisiner chez soi les produits du marché....

Ma pépite

Une balade en chaland au cœur des marais, découvrir une nature exceptionnelle

Mes p’tits choux

Le parc animalier près de Saint-Malo-de-Guersac et la chaumière des marionnettes à La Chapelle-des-Marais

Mes activités

• Balade en chaland, cheval, calèche, vélo, randonnée, golf, kite surf(Pont-Mahé)...
• Expositions, musée, galeries d’art, parcs...

Ma visite

Admirer le magnifique calvaire retraçant le chemin de croix, à Pont-Château

Ma photo insolite

Les couleurs de la fête des Chalands fleuris, en été à Saint-André-des-Eaux

Le Parc naturel régional de Brière est un projet de territoire regroupant 20 communes et 1 ville porte: Pornichet.

Assérac, La Baule, Besné, La Chapelle-des-Marais, Crossac, Donges, Guérande, Herbignac, Montoir de Bretagne, Missillac, Pont-Château, Prinquiau, Saint-André-des-Eaux, Saint-Joachim, Saint-Lyphard,Saint-Molf, Saint-Malo-de-Guersac, Saint-Nazaire, Trignac

Pour la présentation des autres communes que celles citées ci-dessous, veuillez cliquer sur le nom des villes ci-dessus.

Assérac

Assérac
Nom breton : Azereg

Même si elle est plus proche de la mer, Assérac fait partie des communes du Parc naturel régional de Brière. Elle a tant veillé à protéger son littoral que cela lui a valu d’être classée Natura 2000. Et vous allez vous aussi la classer parmi vos destinations favorites.

Mes coups de cœur
- Le calme des plages, sans béton ni voitures, de la baie de Pen Bé
- La baie de Pont-Mahé pour son environnement protégé, sa configuration idéale pour le kite surf et sa température de l’eau qui peut atteindre 28°C l’été !
- Un transat amphibie permettant aux personnes handicapées de se baigner
- La pêche à pied (palourdes, coques, couteaux…) dans un cadre superbe
- Les traicts de Pen Bé et les marais salants du Mès

Besné

Besné
Nom breton : Bez-Enez (L'île du tombeau)


Entrer dans une commune dont le nom signifie en breton « l’île du tombeau » donne un peu l’impression d’être dans un film d’aventure ! En fait, il n’y a pas un, mais deux tombeaux à voir, ceux des Saints ermites Friard et Secondel qui vécurent une vie de prière et de pénitence au Vie siècle. Et un joli patrimoine à découvrir.

Mes coups de cœur
- Son église sans clocher qui fut érigée vers 1880
- La crypte qui abrite les sarcophages de caractères mérovingiens des Saints ermites (visite sur demande auprès de la Mairie)
- La croix celtique utilisée comme monument aux morts de la Première Guerre mondiale

Crossac

Crossac
Entre Sillon de Bretagne et marais briérons, Crossac est bâtie sur une terre habitée dès les temps préhistoriques, comme en témoignent les nombreux vestiges du Néolithique qui y ont été découverts.

Vous pourrez en voir certains, comme les Grains de Gargantua où, dit la légende, le démon organisait des fêtes endiablées…

Mes coups de cœur
- Les dolmens comme ceux de la Barbière et des Rochettes
- Le menhir du Bois Hoel, d’une hauteur de 2m62
- Les vestiges des châteaux du XIe de l’Angle et de Lorieux

Donges

Donges
Donges a accueilli sur ses terres, dans les années 30, une raffinerie qui est devenue la deuxième de France, un atout économique important pour la région.

La nature n’y est pas oubliée, les marais de Donges représentant la partie orientale de la Brière.


Mes coups de cœur
- Le Bois Joubert, un site naturel où sont organisés des animations artistiques et culturelles
- Des sites mégalithiques, comme les menhirs de Condé et de la Garenne

Herbignac

Herbignac
Située entre terre et mer, Herbignac a su mettre en valeur son patrimoine et ses traditions.
Ainsi, vous allez découvrir qu’historiquement la ville était un centre important de poterie bretonne, et ce depuis l’époque gallo-romaine. Aujourd’hui des potiers renouent avec cette histoire, sur laquelle veille un château…

Mes coups de cœur
- Le château de Ranrouët, vestige de l’époque médiévale, et ses animations
- Les expositions estivales de la maison du Tourisme et du Patrimoine
- Le marché des potiers le week-end de l’Ascension
- Les vitraux de la chapelle Notre-Dame la Blanche qui rendent hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale
- Les Jardins de Kermoureau, un parc de 8 ha classé "Jardin Remarquable".

La Chapelle-des-Marais

La Chapelle-des-Marais
Nom breton : Chapel-ar-Gueniou

Elle porte bien son nom. Au cœur des marais, la commune est composée de petits bourgs dont certains, entourés d’eau, sont encore appelés « les îles », tel Camer.
Ne manquez pas Mayun, village connu pour ses vanniers et… ses sorciers.
On vous aura prévenu !

Mes coups de cœur
- La découverte des marais encadrée par un professionnel
- Le village de Mayun pour ses vanniers et son festival de vannerie
- La Chaumière des Marionnettes pour faire rêver les enfants
- La Maison des Traditions pour découvrir la vie au parc naturel régional de Brière autrefois

Missillac

Missillac
Nom breton : Merzhelieg

Il faudrait être difficile pour ne pas le trouver beau. La commune en est très fière et ça se comprend. Quand on parle de Missillac, on pense en effet au château de la Bretesche, datant du XVe siècle, transformé aujourd’hui en luxueuse résidence de tourisme. Un point de départ pour découvrir Missillac qui, entre chapelles, manoirs et dolmen, a un joli patrimoine.

Mes coups de cœur
- L’incontournable château de la Bretesche. S’il ne se visite pas, vous pouvez accéder à sa cour intérieure en été
- Le superbe golf du domaine de la Bretesche
- Les sentiers de randonnées pour découvrir l’environnement et le patrimoine
- Le petit marché, le mercredi, sur la place de l’église

Pont-Château

Pont-Château
Le Brivet est le lien qui relie Pont-Château avec le parc. En effet, cet affluent de la Loire qui draine les marais coule au milieu de la ville.
Des aménagements récents ont d’ailleurs valu à Pont-Château d’être récompensée par le Parc naturel Régional de Brière.
Ca mérite une visite, non ?

Mes coups de cœur
- Le calvaire, reconstitution du chemin de croix avec des sculptures grandeur nature. Erigé en 1710, partiellement détruit sous Louis XIV, et restauré depuis.
- Le centre ville réaménagé autour de la rivière
- Les balades en canoë ou kayak sur le Brivet
- A quelques kilomètres, l’église abbatiale de Saint-Gildas des Bois, l'une des plus belles églises romanes de Bretagne

Prinquiau

Prinquiau
Nom breton : Prevenkel
La commune a vécu lors de la Révolution française, sur la butte de Sem, l’un des combats les plus sanglants entre Républicains et l’armée vendéenne, qui venait d’être défaite à Savenay.
Ce n’est pas la seule référence historique à Prinquiau, comme l’atteste son riche patrimoine.



Mes coups de cœur
- Le château de l’Escurays, datant de la fin du XIVe, avec son parc arboré de 25 ha
- Le château de la Haye-de-Besné, du XVIIe, où la duchesse de Berry trouva refuge avant son arrestation en 1832

Saint-André-des-Eaux

Saint-André-des-Eaux
Le mot « eau » au pluriel a ici tout son sens, référence à celle des marais et à celle de l’océan tout proche.
Loin des mondanités de sa voisine bauloise, Saint-André des Eaux cultive sa douceur de vivre auprès du Parc naturel régional de Brière.

Mes coups de cœur
- Le petit port de la Chaussée-Neuve et sa table d’orientation. C’est aussi là que se déroule l’immanquable Fête des Chalands fleuris en août
- Les nombreuses possibilités offertes pour partir découvrir les marais à pied, à vélo, à cheval, en chaland
- Le plus grand golf de la côte Atlantique
- Un coutelier utilisant le Morta, un bois de chêne emprisonné par la tourbe

Saint-Joachim

Saint-Joachim
Ce n’est pas une commune, c’est un archipel ! Saint-Joachim se compose de 7 îles et compte pas moins de 13 ponts.
L’île de Fedrun est sans doute la plus typique et un bon point de départ pour vivre l’aventure des marais. Saint-Joachim mérite bien son titre de capitale du Parc naturel régional de Brière .

Mes coups de cœur
- Les balades en chaland, le temps d’une visite guidée
- Les traditionnelles chaumières briéronnes avec leur toit en chaume
- La Maison de la Mariée sur l’île Fedrun, retraçant la fabrication de couronnes de fleurs et l’histoire des globes
- Le circuit de randonnée pour découvrir les îles

Saint-Lyphard

Saint-Lyphard
Avec ses quelques 800 chaumières, Saint-Lyphard est bien représentative de la culture briéronne.
Ne manquez pas de faire un tour dans l’adorable village de Kerhinet pour vous plonger dans ses traditions et son habitat typique.

Mes coups de cœur
- Les nombreuses promenades en chaland ou en calèche pour découvrir les marais
- La vue sur le Parc naturel régional de Brière depuis le belvédère de l’église
- L’authentique village de Kerhinet et son joli marché en été
- Une balade à pied avec une conteuse

Saint-Malo-de-Guersac

Saint-Malo-de-Guersac
Nom breton : Gwersa’h (vert stagnant)

Sa situation sur l’île la plus élevée des marais (37m) et la hauteur de son église lui valent le surnom de « petit Mont Saint-Michel de la Brière ».
C’est un autre saint qui lui donna son nom, suite à son passage sur l’île de Guersac. Maintenant, c’est à votre tour d’y venir.

Mes coups de cœur
- Le parc animalier de Rozé, 25 ha au cœur de la nature
- La Maison de l’Eclusier qui retrace l’histoire de la Grande Brière
- Le port de Rozé, dont les écluses jouent un rôle de régulation dans l’écoulement de l’eau dans les marais
- Le légendaire « Pas de Saint Malo », qui serait la trace de sabot du cheval du saint homme.

Sainte-Reine-de-Bretagne

Sainte-Reine-de-Bretagne
Nom breton : Santez-Rouanez-Breizh

Le poète René-Guy Cadou y est né et y a passé une partie de son enfance.
Rien d’étonnant à ce que la Brière soit si présente dans son œuvre.
N’hésitez pas à vous y arrêter lors de votre découverte des marais.

Mes coups de cœur
- Le calvaire paroissial aménagé avec une grotte
- L’allée piétonne bordée de poèmes de René-Guy Cadou
- Les balades en canoë ou kayak sur le Brivet ou sur le canal de Nantes à Brest