Bretagne Sud Guide et annuaire thématique La Baule, Pornichet, Guérande, St Nazaire..
Chargement en cours...
Quand :
24 juillet 2015 @ 20 h 00 min – 23 h 45 min
2015-07-24T20:00:00+02:00
2015-07-24T23:45:00+02:00
Où :
Atlantia La Baule
44500 La Baule-Escoublac
France
Coût :
Tarifs : catégorie 1 : 42€ / enfants -12 ans : 22€
Contact :
Atlantia
02 40 11 51 51
The Rabeats @ Atlantia La Baule | La Baule-Escoublac | Pays de la Loire | France

The Rabeats, quatre garçons nourrissant une même passion pour les Beatles.

LE MONDE :
« En répétition, les Rabeats ne laissent pas deviner leur prochaine métamorphose. Ces quatre gaillards d’Amiens se coulent pourtant dans la peau de Paul, John, George et Ringo dès qu’ils enfilent leur blouson « sixties » et les perruques adéquates sur leur crânes dégarnis. Premier groupe français du genre à connaître le succès, les Fab Four de Picardie ont rempli deux Olympia. Leur secret : un mimétisme vocal et instrumental saisissant. Même entre les morceaux, le chanteur-guitariste, Sly, parle avec l’accent de Liverpool. La première moitié du show exploite la vélocité pop des débuts – She Loves You, All My Loving, Help… Plus troublant, les chansons composées par les Anglais après leurs adieux à la scène (en 1966). L’interprétation de Revolution, Hey Jude ou A Day in the Life donnent-elles une idée de ce qu’aurait pu être les versions live des Beatles ? La fraîcheur candide des Rabeats gomme la face plus tourmentée de ces titres, comme si les Beatles de A Hard Day’s Night jouaient les chansons du double blanc. Emporté par une vitalité gravée dans la mémoire collective, le public se laisse aller avec plaisir à ce divertissement familial. » – Stéphane Davet

VIVRE AU FEMININ :
 » Non, ce ne sont pas Beatles, mais ces quatre garçons dans le vent savent donner le change. Amoureux fous du groupe anglais mythique, ils assurent. Plus vrai que nature ! mais qu’on se le dise, avec plus de 500 concerts à leur actif en France ainsi que la première partie de Pascal Obispo, les Rabeats sont devenus une valeur sûre. Pour le feeling, c’est le nec plus ultra de la discographie. Ils ont construit leur tour de chant comme un hommage à leurs prestigieux inspirateurs… »

« Pourquoi aime-t-on autant les Rabeats ? Bah, parce qu’ils ressemblent terriblement aux Beatles, qu’ils jouent des morceaux des Beatles. Et même qu’on croirait les Beatles, les vrais. Les ceusses de Liverpool. Au fil des ans, ils ont affiné leur répertoire, passant d’interprétations copies conformes, à des manières d’adaptations où l’on sent leur coup de patte. Car les quatre garçons dans le vent sont sensibles, créatifs et sincères. Il faut les entendre balancer Love Me Do, Please Please Me ; il faut les entendre sussurer Yesterday ou Michelle. C’est fou, ça fait du bien. Les Rabeats sont habités par un touchant feeling… »  – Philippe Lacoche